Bienvenue sur PostGIS.fr

Bienvenue sur PostGIS.fr , le site de la communauté des utilisateurs francophones de PostGIS.

PostGIS ajoute le support d'objets géographique à la base de données PostgreSQL. En effet, PostGIS "spatialise" le serverur PostgreSQL, ce qui permet de l'utiliser comme une base de données SIG.

Maintenu à jour, en fonction de nos disponibilités et des diverses sorties des outils que nous testons, nous vous proposons l'ensemble de nos travaux publiés en langue française.

Changeset 26


Ignore:
Timestamp:
26/09/2011 09:34:56 (6 years ago)
Author:
djay
Message:

Utilisation de l'encodage en UTF-8, problème avec mon nouveau emacs :)

File:
1 edited

Legend:

Unmodified
Added
Removed
  • trunk/workshop-foss4g/joins.rst

    r25 r26  
    44=================================== 
    55 
    6 Les jointures saptiales est la cerise sur le gâteau des base de données spatiales. Elles vous pemettent de conbiner les informations de plusieures tables en utilisant une relation spatiale comme clause de jointure. Les plupart des "analyses SIG standards" peuvent être exprimées à l'aide de jointure spatiales. 
    7  
    8 Dans la partie prcédente, nous avons utilisé les relations spatiales en utilisant deux étapes dans nos requêtes : nous avons dans un premier temps extrait la station de métro "Broad St" puis nous avon utilisé ce résultat dans nos autres requêtes pour répondre aux questions comme "dans quel quartier se situ la station 'Broad St' ?" 
    9  
    10 En utilisant les jointures spatiales, nous pouvons répondre aux questions en une seule étape, récupérant les informations relatives à la station de métro et le quartie la contenant :  
     6Les jointures saptiales est la cerise sur le gâteau des base de données spatiales. Elles vous pemettent de conbiner les informations de plusieures tables en utilisant une relation spatiale comme clause de jointure. Les plupart des "analyses SIG standards" peuvent être exprimées à l'aide de jointure spatiales. 
     7 
     8Dans la partie prcédente, nous avons utilisé les relations spatiales en utilisant deux étapes dans nos requêtes : nous avons dans un premier temps extrait la station de métro "Broad St" puis nous avon utilisé ce résultat dans nos autres requêtes pour répondre aux questions comme "dans quel quartier se situ la station 'Broad St' ?" 
     9 
     10En utilisant les jointures spatiales, nous pouvons répondre aux questions en une seule étape, récupérant les informations relatives à la station de métro et le quartie la contenant :  
    1111 
    1212.. code-block:: sql 
     
    2727   Broad St    | Financial District | Manhattan 
    2828 
    29 Nous avons pu regrouper chaque station de métros avec le quartier duquel elle fait partie, mais dans ce cas nous n'en voulions qu'une. Chaque fonctionn qui envoit un résultat du type vrai/faux peut être utilisée pour joindre spatialement deux tables, mais la plupart du temps on utilise : :command:`ST_Intersects`, :command:`ST_Contains`, et :command:`ST_DWithin`. 
     29Nous avons pu regrouper chaque station de métros avec le quartier duquel elle fait partie, mais dans ce cas nous n'en voulions qu'une. Chaque fonctionn qui envoit un résultat du type vrai/faux peut être utilisée pour joindre spatialement deux tables, mais la plupart du temps on utilise : :command:`ST_Intersects`, :command:`ST_Contains`, et :command:`ST_DWithin`. 
    3030 
    3131Jointure et regroupement 
    3232------------------------ 
    3333 
    34 La combinaison de ``JOIN`` avec ``GROUP BY`` fournit le type d'analyse qui est courramment utilisé dans les systèmes SIG. 
    35  
    36 Par exemple : **Quelle est la population et la répartition raciale du quartier de Manhattan ?** Ici nous avons une question qui combine les informations relatives à la population recenssée et les contours des quartier, or nous ne voulons qu'un seul quartier, celui de Manhattan. 
     34La combinaison de ``JOIN`` avec ``GROUP BY`` fournit le type d'analyse qui est courramment utilisé dans les systÚmes SIG. 
     35 
     36Par exemple : **Quelle est la population et la répartition raciale du quartier de Manhattan ?** Ici nous avons une question qui combine les informations relatives à la population recenssée et les contours des quartier, or nous ne voulons qu'un seul quartier, celui de Manhattan. 
    3737 
    3838.. code-block:: sql 
     
    8484 
    8585 
    86 Que ce passe-t-il ici ?  Voici ce qui se passe (l'ordre d'évaluation est optimisé par la base de données) : 
    87  
    88 #. La clause ``JOIN`` crée une table cirtuelle qui contient les colonnes à la fois des quartier et des recensements (tables neighborhoods et census). 
    89 #. La claue ``WHERE`` filtre la table virtuelle pour ne conserver que la ligne correspondant à Manhattan.  
    90 #. Les lignes restantes sont regroupées par le nom du quartier et sont utilisées par la fonction d'agrégation : :command:`Sum()` pour réaliser la somme des valeurs de la populations. 
    91 #. Après un peu d'arythmétiques et de formatage (ex: ``GROUP BY``, ``ORDER BY``)) ssur le nombres finaux, notre requête calcul les porcentages. 
     86Que ce passe-t-il ici ?  Voici ce qui se passe (l'ordre d'évaluation est optimisé par la base de données) : 
     87 
     88#. La clause ``JOIN`` crée une table cirtuelle qui contient les colonnes à la fois des quartier et des recensements (tables neighborhoods et census). 
     89#. La claue ``WHERE`` filtre la table virtuelle pour ne conserver que la ligne correspondant à Manhattan.  
     90#. Les lignes restantes sont regroupées par le nom du quartier et sont utilisées par la fonction d'agrégation : :command:`Sum()` pour réaliser la somme des valeurs de la populations. 
     91#. AprÚs un peu d'arythmétiques et de formatage (ex: ``GROUP BY``, ``ORDER BY``)) ssur le nombres finaux, notre requête calcul les porcentages. 
    9292 
    9393.. note::  
    9494 
    95    La clause ``JOIN`` combine deux parties ``FROM``.  Par défaut, nous utilisons un jointure du type :``INNER JOIN``, mais il existe quatres autres types de jointures. Pour de plus amples informations à ce sujet, consultez la partie `type_jointure <http://docs.postgresql.fr/9.1/sql-select.html>`_ de la page de la documentation officielle de PostgreSQL. 
    96  
    97 Nous pouvons aussi utiliser le test de la distance dans notre clef de jointure, pour créer une regroupement de "tout les éléments dans un certain rayon". Essayons de regarder la géographie raciale de New York en utilisant les requêtes de distance. 
    98  
    99 Premièrement, essayons d'obtenir la répartition raciale de la ville. 
     95   La clause ``JOIN`` combine deux parties ``FROM``.  Par défaut, nous utilisons un jointure du type :``INNER JOIN``, mais il existe quatres autres types de jointures. Pour de plus amples informations à ce sujet, consultez la partie `type_jointure <http://docs.postgresql.fr/9.1/sql-select.html>`_ de la page de la documentation officielle de PostgreSQL. 
     96 
     97Nous pouvons aussi utiliser le test de la distance dans notre clef de jointure, pour créer une regroupement de "tout les éléments dans un certain rayon". Essayons de regarder la géographie raciale de New York en utilisant les requêtes de distance. 
     98 
     99PremiÚrement, essayons d'obtenir la répartition raciale de la ville. 
    100100 
    101101.. code-block:: sql 
     
    116116Donc, 8M de personnes de New York, environ 44% sont "blancs" et "26% sont "noirs". 
    117117 
    118 Duke Ellington chantait que "You / must take the A-train / To / go to Sugar Hill way up in Harlem." Comme nous l'avons vu précédemment, Harlem est de très loin le quartier ou se trouve la plus grande concentration d'africains-américains de Manhattan (80.5%). Est-il toujours vrai qu'il faut prendre le train A dont Duke parlait dans sa chanson ? 
    119  
    120 Premièrement, le contenu du champ ``routes`` de la table ``nyc_subway_stations`` va nous servir à récupérer le train A. Les valeurs de ce champs sont un peu complexes. 
     118Duke Ellington chantait que "You / must take the A-train / To / go to Sugar Hill way up in Harlem." Comme nous l'avons vu précédemment, Harlem est de trÚs loin le quartier ou se trouve la plus grande concentration d'africains-américains de Manhattan (80.5%). Est-il toujours vrai qu'il faut prendre le train A dont Duke parlait dans sa chanson ? 
     119 
     120PremiÚrement, le contenu du champ ``routes`` de la table ``nyc_subway_stations`` va nous servir à récupérer le train A. Les valeurs de ce champs sont un peu complexes. 
    121121 
    122122.. code-block:: sql 
     
    136136.. note:: 
    137137 
    138    Le mot clef ``DISTINCT`` permet d'éliminer les répétitions de lignes de notre résultat. Dans ce mot clef, notre requête renverrait 491 résultats au lieu de 73. 
     138   Le mot clef ``DISTINCT`` permet d'éliminer les répétitions de lignes de notre résultat. Dans ce mot clef, notre requête renverrait 491 résultats au lieu de 73. 
    139139    
    140 Donc pour trouver le train A, nous allons demander toute les lignes ayant pour ``routes`` la valeur 'A'. Nous pouvons faire cela de différentes manières, mais nous utiliserons aujourd'hui le fait que la fonction :command:`strpos(routes,'A')` retourne un entier différent de 0 si la lettre 'A' se trouve dans la valeur du champs route. 
     140Donc pour trouver le train A, nous allons demander toute les lignes ayant pour ``routes`` la valeur 'A'. Nous pouvons faire cela de différentes maniÚres, mais nous utiliserons aujourd'hui le fait que la fonction :command:`strpos(routes,'A')` retourne un entier différent de 0 si la lettre 'A' se trouve dans la valeur du champs route. 
    141141 
    142142.. code-block:: sql 
     
    158158  A,C,E 
    159159   
    160 Essayons de regrouper la répartition racialedans un rayon de 200 mètres de la ligne du train A. 
     160Essayons de regrouper la répartition racialedans un rayon de 200 mÚtres de la ligne du train A. 
    161161 
    162162.. code-block:: sql 
     
    177177   42.0805466940877366 | 23.0936148851067964 |     185259 
    178178 
    179 La répartition raciale le long de la ligne du train A n'est pas radicallement différente de la répartition générale de la ville de New York. 
    180  
    181 Jointres avancées 
     179La répartition raciale le long de la ligne du train A n'est pas radicallement différente de la répartition générale de la ville de New York. 
     180 
     181Jointres avancées 
    182182----------------- 
    183183 
    184 Dans la dernière partie nous avons vu que le train A n'est pas utilisé par des populations si éloignées de la répartition totale du reste de la ville. Y-a-t-il des train qui passent par des parties de la ville qui ne sont pas dans la moyenne de la répartition raciale ? 
    185  
    186 Pour répondre à cette question, nous ajouterons une nouvelle jointure à notre requête, de telle manière que nous puissions calculer simultanément la répartition raciale de plusieures lignes de métros à la fois. Pour faire ceci, nous créerons une table qui permettra d'énumérer toutes les lignes que nous voulons regrouper. 
     184Dans la derniÚre partie nous avons vu que le train A n'est pas utilisé par des populations si éloignées de la répartition totale du reste de la ville. Y-a-t-il des train qui passent par des parties de la ville qui ne sont pas dans la moyenne de la répartition raciale ? 
     185 
     186Pour répondre à cette question, nous ajouterons une nouvelle jointure à notre requête, de telle maniÚre que nous puissions calculer simultanément la répartition raciale de plusieures lignes de métros à la fois. Pour faire ceci, nous créerons une table qui permettra d'énumérer toutes les lignes que nous voulons regrouper. 
    187187 
    188188.. code-block:: sql 
     
    195195      ('7'); 
    196196 
    197 Maintenant nous pouvons joindre les tables des lignes de métros à notre requête précédente. 
     197Maintenant nous pouvons joindre les tables des lignes de métros à notre requête précédente. 
    198198 
    199199.. code-block:: sql 
     
    239239 
    240240 
    241 Comme précédemment, les jointure créent une table virtuelle de toutes les combinaisons possible disponibles à l'aide des contraintes de type ``JOIN ON`, ces lignes sont ensuite utilisées dans le regroupement ``GROUP``. La magie spatiale tiend dans l'utilisation de la fonction ``ST_DWithin`` qui s'assure que les bloques sont suffisamment proches des lignes de métros inclues dans le calcul. 
     241Comme précédemment, les jointure créent une table virtuelle de toutes les combinaisons possible disponibles à l'aide des contraintes de type ``JOIN ON`, ces lignes sont ensuite utilisées dans le regroupement ``GROUP``. La magie spatiale tiend dans l'utilisation de la fonction ``ST_DWithin`` qui s'assure que les bloques sont suffisamment proches des lignes de métros inclues dans le calcul. 
    242242 
    243243Liste de fonctions 
    244244------------------ 
    245245 
    246 `ST_Contains(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Contains.html>`_: retourne TRUE si et seulement si aucun points de B est à l'extérieur de A, et si au moins un point à l'intérieur de B  est à l'intérieur de A. 
    247  
    248 `ST_DWithin(geometry A, geometry B, radius) <http://postgis.org/docs/ST_DWithin.html>`_: retourne TRUE si les géométries sont distantes du rayon donné.  
    249  
    250 `ST_Intersects(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Intersects.html>`_: retourne TRUE si les géométries/géographies "s'intersectent spatialement" (partage une portiond de l'espace) et FALSE sinon (elles sont dijointes).  
    251  
    252 `round(v numeric, s integer) <http://www.postgresql.org/docs/7.4/interactive/functions-math.html>`_: fonction de PostgreSQL qui arrondit à s décimales. 
    253  
    254 `strpos(chaîne, sous-chaîne) <http://www.postgresql.org/docs/current/static/functions-string.html>`_: fonction de chaîne de caractères de PostgreSQL qui retourne la position de la sous-chaine. 
    255  
    256 `sum(expression) <http://www.postgresql.org/docs/8.2/static/functions-aggregate.html#FUNCTIONS-AGGREGATE-TABLE>`_: fonction d'agrégation de PostgreSQL qui retourne la somme d'un ensemble de valeurs. 
     246`ST_Contains(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Contains.html>`_: retourne TRUE si et seulement si aucun points de B est à l'extérieur de A, et si au moins un point à l'intérieur de B  est à l'intérieur de A. 
     247 
     248`ST_DWithin(geometry A, geometry B, radius) <http://postgis.org/docs/ST_DWithin.html>`_: retourne TRUE si les géométries sont distantes du rayon donné.  
     249 
     250`ST_Intersects(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Intersects.html>`_: retourne TRUE si les géométries/géographies "s'intersectent spatialement" (partage une portiond de l'espace) et FALSE sinon (elles sont dijointes).  
     251 
     252`round(v numeric, s integer) <http://www.postgresql.org/docs/7.4/interactive/functions-math.html>`_: fonction de PostgreSQL qui arrondit à s décimales. 
     253 
     254`strpos(chaîne, sous-chaîne) <http://www.postgresql.org/docs/current/static/functions-string.html>`_: fonction de chaîne de caractÚres de PostgreSQL qui retourne la position de la sous-chaine. 
     255 
     256`sum(expression) <http://www.postgresql.org/docs/8.2/static/functions-aggregate.html#FUNCTIONS-AGGREGATE-TABLE>`_: fonction d'agrégation de PostgreSQL qui retourne la somme d'un ensemble de valeurs. 
    257257 
    258258.. rubric:: Footnotes 
Note: See TracChangeset for help on using the changeset viewer.