Bienvenue sur PostGIS.fr

Bienvenue sur PostGIS.fr , le site de la communauté des utilisateurs francophones de PostGIS.

PostGIS ajoute le support d'objets géographique à la base de données PostgreSQL. En effet, PostGIS "spatialise" le serverur PostgreSQL, ce qui permet de l'utiliser comme une base de données SIG.

Maintenu à jour, en fonction de nos disponibilités et des diverses sorties des outils que nous testons, nous vous proposons l'ensemble de nos travaux publiés en langue française.

Changeset 47


Ignore:
Timestamp:
27/09/2011 16:44:49 (6 years ago)
Author:
nbozon
Message:

Some more typos corrected -

Location:
trunk/workshop-foss4g
Files:
8 edited

Legend:

Unmodified
Added
Removed
  • trunk/workshop-foss4g/geometries_exercises.rst

    r37 r47  
    207207   .. note:: 
    208208 
    209       La clause ``ORDER BY length DESC`` ordonne le résultats par la valeur des longueurs dans l'ordre décroissant. Le résultat avec la plus grande valeur se retrouve au début la liste de résultats. 
     209      La clause ``ORDER BY length DESC`` ordonne le résultat par la valeur des longueurs dans l'ordre décroissant. Le résultat avec la plus grande valeur se retrouve au début la liste de résultats. 
    210210 
    211211  
  • trunk/workshop-foss4g/indexing.rst

    r40 r47  
    44================================= 
    55 
    6 Rapellez-vous que les indexes spatiaux sont l'une des trois fonctionnalités clés d'une base de données spatiales. Les indexes rendent possible l'utilisation de grandes quantités de données dans une base. Sans indexation, chaque recherche d'une entité nécessitera d'accéder séquentiellement à tout les enregistrement de la base de données. L'indexation rend plus rapide les recherche en organisant les données dans des arbres de recherche qui peuvent être parcouru efficacement pour retrouver une entité particuliÚre. 
     6Rapellez-vous que l'indexation spatiale est l'une des trois fonctionnalités clés d'une base de données spatiales. Les indexes permettent l'utilisation de grandes quantités de données dans une base. Sans l'indexation, chaque recherche d'entité nécessitera d'accéder séquentiellement à tout les enregistrements de la base de données. L'indexation accélÚres les recherche en organisant les données dans des arbres de recherche qui peuvent être parcouru efficacement pour retrouver une entité particuliÚre. 
    77 
    8 Les indexes spatiaux sont l'un des plus grands atouts de PostGIS. Dans les exemples précédents, nous construissions nos jointures spatiales en comparant la totalité des tables. Ceci peut s'averrer trÚs coûteux : réaliser la jointure de deux tables de 10000 enregistrements sans index nécessitera de comparer 100000000 valeurs, avec les indexes les comparaisons requises seront 20000. 
     8L'indexation spatiale l'un des plus grands atouts de PostGIS. Dans les exemples précédents, nous avons construit nos jointures spatiales en comparant la totalité des tables. Ceci peut parfois s'averrer trÚs coûteux : Réaliser la jointure de deux tables de 10000 enregistrements sans indexation nécessitera de comparer 100000000 valeurs, les comparaisons requises ne seront plus que 20000 avec l'indexation. 
    99 
    1010Lorsque nous avons chargé la table  ``nyc_census_blocks``, l'outils pgShapeLoader crée automatiquement un indexe spatial appelé ``nyc_census_blocks_the_geom_gist``. 
     
    1212Pour démontrer combien il est important d'indexer ses données pour la performance des requêtes, essayons de requêter notre table ``nyc_census_blocks`` **sans** utiliser notre indexe. 
    1313 
    14 La premiÚre étapt consiste a supprimer l'index. 
     14La premiÚre étape consiste à supprimer l'index. 
    1515 
    1616.. code-block:: sql 
     
    2222   La commande ``DROP INDEX`` supprime un index existant de la base de données. Pour de plus amples informations à ce sujet, consultez la `documentation officielle de PostgreSQL <http://docs.postgresql.fr/9.1/sql-dropindex.html>`_. 
    2323    
    24 Maintenant, regardons le temps d'exécution dans le coin en bas à droite de l'interface de requêtage de pgAdmin et lançons la commande suivante. Notre requête recherche les blocs de la rue Broad. 
     24Maintenant, regardons le temps d'exécution dans le coin en bas à droite de l'interface de requêtage de pgAdmin, puis lançons la commande suivante. Notre requête recherche les blocs de la rue Broad. 
    2525 
    2626.. code-block:: sql 
     
    4040La table ``nyc_census_blocks`` est trÚs petite (seulement quelque millier d'enregistrements) donc même sans l'index, la requête prends **55 ms** sur l'ordinateur de test. 
    4141 
    42 Maintenant remettons en place l'indexe et lançons de nouveau la requête. 
     42Maintenant remettons en place l'index et lançons de nouveau la requête. 
    4343 
    4444.. code-block:: sql 
     
    4646  CREATE INDEX nyc_census_blocks_the_geom_gist ON nyc_census_blocks USING GIST (the_geom); 
    4747 
    48 .. note:: l'utilisation de la clause ``USING GIST`` spécifie à PostgreSQL de créer une structure (GIST) pour cet indexe. Si vous recevez un message d'erreur ressemblant à ``ERROR: index row requires 11340 bytes, maximum size is 8191`` lors de la création, cela signifie sans doute que vous avez omis la clause ``USING GIST``. 
     48.. note:: l'utilisation de la clause ``USING GIST`` spécifie à PostgreSQL de créer une structure (GIST) pour cet index. Si vous recevez un message d'erreur ressemblant à ``ERROR: index row requires 11340 bytes, maximum size is 8191`` lors de la création, cela signifie sans doute que vous avez omis la clause ``USING GIST``. 
    4949 
    5050Sur l'rdinateur de test le temps d'exécution se réduit à **9 ms**. Plus votre table est grande, plus la différence de temps d'exécution pour une requête utilisant les indexes augmentera. 
     
    5353----------------------------------------- 
    5454 
    55 Les indexes des base de données standards crée un arbre hierarchique basé sur les valeurs de la colonne à indexer. Les indexes spatiaux sont un peu différents - ils ne sont pas capables d'indexer des entités géométriques elles-même mais indexe leur étendues. 
     55Les indexes des base de données standards créent des arbres hierarchiques basés sur les valeurs des colonnes à indexer. Les indexes spatiaux sont un peu différents - ils ne sont pas capables d'indexer des entités géométriques elles-même mais indexe leur étendues. 
    5656 
    5757.. image:: ./indexing/bbox.png 
     
    5959Dans la figure ci-dessus, le nombre de lignes qui intersectent l'étoile jaune est *unique*, la ligne rouge. Mais l'étendue des entités qui intersectent la boîte jaune sont *deux*, la boîte rouge et la boîte bleue. 
    6060 
    61 La maniÚre dont les bases de données répondent de maniÚre efficaces à la questions "quelle ligne intersectent l'étoile jaune ?" correspond à d'abort répondre à question ; "quelle étendue intersecte l'étendue jaune" en utilisant les indexes (ce qui est trÚs rapide) puis réalise le calcul exacte de "quelles lignes intersectent l'étoile jaune" **seulement en utilisant les entités retourné par le premier test**. 
     61La maniÚre dont les bases de données répondent de maniÚre efficace Ã  la question "Quelles lignes intersectent l'étoile jaune ?" correspond premiÚrement à répondre à la question "Quelle étendue intersecte l'étendue jaune" en utilisant les indexes (ce qui est trÚs rapide) puis à calculer le résultat exact de la question "Quelles lignes intersectent l'étoile jaune ?" **seulement en utilisant les entités retourné par le premier test**. 
    6262 
    6363Pour de grandes tables, il y a un systÚme en "deux étapes" d'évaluation en utilisant dans un premier temps l'approximation à l'aide d'indexes, puis en réalisant le test exact sur une quantité bien moins importante de données ce qui réduit drastiquement le temps de calcul nécessaire à cette deuxiÚme étape. 
     
    7474Pour utiliser une recherche par étendue utilisant les indexes (et pas de filtres), vous pouvez utiliser l'opérateur :command:`&&`. Pour les géométries, l'opérateur :command:`&&` signifie "l'étendue recouvre ou touche" de la même maniÚre que l'opérateur :command:`=` sur des entiers signifie que les valeurs sont égales. 
    7575 
    76 Essayons de comparer une requête avec seulement un indexe pour la population du quartier 'West Village'. En utilisant la commande :command:`&&` notre requête ressemble à ce qui suit : 
     76Essayons de comparer une requête avec seulement un indexe pour la population du quartier 'West Village'. En utilisant la commande :command:`&&` notre requête ressemble à cela : 
    7777 
    7878.. code-block:: sql 
     
    102102  27141 
    103103 
    104 Un plus faible nombre de résultats ! La premiÚre requête nous renvoit tout les bloqcs qui intersectent l'étendue du quartier, la seconde nous renvoit seulement les blocs qui intersectent le quartier lui-même. 
     104Un plus faible nombre de résultats ! La premiÚre requête nous renvoit tout les blocs qui intersectent l'étendue du quartier, la seconde nous renvoit seulement les blocs qui intersectent le quartier lui-même. 
    105105 
    106106Analyse 
     
    126126Le nettoyage des données est tellement important pour une utilisation efficace du serveur de base de données PostgreSQL qu'il existe maintenant une option "autovacuum". 
    127127 
    128 Activée par défaut, le processus autovacuum à la fois nettoit (récupÚre l'espace libre) et analyse (met à jour les statistiques) de vos tables suivant un interval donnée déterminé par l'activité des bases de données. Bien que cela soit pour les bases de données hautement transactionnelles, il n'est pas supportable de devoir attendre que le processus autovacuum se lance lors de la mise à jour ou la suppression massive de données. Dans ce cas, il faut lancer la commande ``VACUUM`` manuellement. 
     128Activée par défaut, le processus autovacuum nettoie (récupÚre l'espace libre) et analyse (met à jour les statistiques) vos tables suivant un interval donné déterminé par l'activité des bases de données. Bien que cela fonctionne avec les bases de données hautement transactionnelles, il n'est pas supportable de devoir attendre que le processus autovacuum se lance lors de la mise à jour ou la suppression massive de données. Dans ce cas, il faut lancer la commande ``VACUUM`` manuellement. 
    129129 
    130 Le nettoyage et l'analyse de la base de données peut être réalisé séparément si nécessaire. Utiliser la commande ``VACUUM`` ne mettra pas à jour les statistiques alors que lancer la commande ``ANALYZE`` ne récupÚrera pas l'espace libre des lignes d'une table. Chacune de ces commandes peut être lancé sur l'intégralité de la base de données, sur une table ou sur une seule colonne. 
     130Le nettoyage et l'analyse de la base de données peut être réalisé séparément si nécessaire. Utiliser la commande ``VACUUM`` ne mettra pas à jour les statistiques alors que lancer la commande ``ANALYZE`` ne récupÚrera pas l'espace libre des lignes d'une table. Chacune de ces commandes peut être lancée sur l'intégralité de la base de données, sur une table ou sur une seule colonne. 
    131131 
    132132.. code-block:: sql 
  • trunk/workshop-foss4g/joins.rst

    r40 r47  
    66Les jointures spatiales sont la cerise sur le gâteau des base de données spatiales. Elles vous pemettent de combiner les informations de plusieures tables en utilisant une relation spatiale comme clause de jointure. La plupart des "analyses SIG standards" peuvent être exprimées à l'aide de jointure spatiales. 
    77 
    8 Dans la partie précédente, nous avons utilisé les relations spatiales en utilisant deux étapes dans nos requêtes : nous avons dans un premier temps extrait la station de métro "Broad St" puis nous avon utilisé ce résultat dans nos autres requêtes pour répondre aux questions comme "dans quel quartier se situe la station 'Broad St' ?" 
     8Dans la partie précédente, nous avons utilisé les relations spatiales en utilisant deux étapes dans nos requêtes : nous avons dans un premier temps extrait la station de métro "Broad St" puis nous avons utilisé ce résultat dans nos autres requêtes pour répondre aux questions comme "dans quel quartier se situe la station 'Broad St' ?" 
    99 
    1010En utilisant les jointures spatiales, nous pouvons répondre aux questions en une seule étape, récupérant les informations relatives à la station de métro et le quartier la contenant :  
     
    138138   Le mot clef ``DISTINCT`` permet d'éliminer les répétitions de lignes de notre résultat. Dans ce mot clef, notre requête renverrait 491 résultats au lieu de 73. 
    139139    
    140 Donc pour trouver le train A, nous allons demander toute les lignes ayant pour ``routes`` la valeur 'A'. Nous pouvons faire cela de différentes maniÚres, mais nous utiliserons aujourd'hui le fait que la fonction :command:`strpos(routes,'A')` retourne un entier différent de 0 si la lettre 'A' se trouve dans la valeur du champs route. 
     140Donc pour trouver le train A, nous allons demander toutes les lignes ayant pour ``routes`` la valeur 'A'. Nous pouvons faire cela de différentes maniÚres, mais nous utiliserons aujourd'hui le fait que la fonction :command:`strpos(routes,'A')` retourne un entier différent de 0 si la lettre 'A' se trouve dans la valeur du champs route. 
    141141 
    142142.. code-block:: sql 
     
    239239 
    240240 
    241 Comme précédemment, les jointure créent une table virtuelle de toutes les combinaisons possible disponibles à l'aide des contraintes de type ``JOIN ON`, ces lignes sont ensuite utilisées dans le regroupement ``GROUP``. La magie spatiale tiend dans l'utilisation de la fonction ``ST_DWithin`` qui s'assure que les blocs sont suffisamment proches des lignes de métros inclues dans le calcul. 
     241Comme précédemment, les jointures créent une table virtuelle de toutes les combinaisons possibles et disponibles à l'aide des contraintes de type ``JOIN ON`. Ces lignes sont ensuite utilisées dans le regroupement ``GROUP``. La magie spatiale tiend dans l'utilisation de la fonction ``ST_DWithin`` qui s'assure que les blocs sont suffisamment proches des lignes de métros inclues dans le calcul. 
    242242 
    243243Liste de fonctions 
  • trunk/workshop-foss4g/joins_exercises.rst

    r40 r47  
    44============================================= 
    55 
    6 Voici un petit rappel de certaines des fonctions vues précédemment. Astuce: elles pourraient être utiles pour les exercices ! 
     6Voici un petit rappel de certaines des fonctions vues précédemment. Elles seront utiles pour les exercices ! 
    77 
    88 * :command:`sum(expression)` agrégation retournant la somme d'un ensemble 
     
    1919* :command:`ST_Within(geometry A, geometry B)` retourne vrai si A est hors de B 
    2020 
    21 Souvenez-vous des tables à votre disposition :  
     21Souvenez-vous aussi des tables à votre disposition :  
    2222 
    2323 * ``nyc_census_blocks``  
     
    5656     Spring St | 6 
    5757      
    58  * **"Quels sont les quartiers desservis pas le train numéro 6 ?"** (Astuce: la colonnes ``routes`` de la table ``nyc_subway_stations`` on les valeurs suivante 'B,D,6,V' et 'C,6') 
     58 * **"Quels sont les quartiers desservis pas le train numéro 6 ?"** (Astuce: la colonne ``routes`` de la table ``nyc_subway_stations`` dispose des valeurs suivantes: 'B,D,6,V' et 'C,6') 
    5959  
    6060   .. code-block:: sql 
  • trunk/workshop-foss4g/projection.rst

    r27 r47  
    44=================================== 
    55 
    6 La Terre n'est pas plâte et il n'y a pas de moyen simple de la poser à plat sur une carte en papier (ou l'écran d'un ordinateur), donc les gens en sont  arriver à fournir des solutions ingénieuses, chacunes avec des bons et des mauvais cotés. Certaines projections préservent les aires, donc tout les objets ont des tailles relatives aux autres, d'autre projections conservent les angles (conformes) comme la projection Mercator, certaines projections tentent de minimiser la distorsion des différents paramÚtres. Le point commun entre toutes les projections est qu'elles transforment le monde (sphérique) en un systÚme plat de coordonnées cartésiennes, et le choix de la projection dépend de ce que vous souhaitez faire avec vos données. 
     6La Terre n'est pas plate et il n'y a pas de moyen simple de la poser à plat sur une carte en papier (ou l'écran d'un ordinateur). Certaines projections préservent les aires, donc tout les objets ont des tailles relatives aux autres, d'autre projections conservent les angles (conformes) comme la projection Mercator. Certaines projections tentent de minimiser la distorsion des différents paramÚtres. Le point commun entre toutes les projections est qu'elles transforment le monde (sphérique) en un systÚme plat de coordonnées cartésiennes, et le choix de la projection dépend de ce que vous souhaitez faire avec vos données. 
    77 
    8 Nous avonsdéjà recontrer des projections, lorsque nous avons charger les données` de la ville de Ney York <loading_data>`.Rappelez-vous qu'elles utilisaient le SRID 26918. Parfois, malgrÚs tout, vous aurez besoin de transformer et de reprojeter vos données d'un systÚme de projection à l'autre, en utilisant la fonction  :command:`ST_Transform(geometry, srid)`. Pour manipuler les identifiant de systÚmes de références spatiales à partir d'une géométrie, PostGIS fournit les fonctions :command:`ST_SRID(geometry)` et :command:`ST_SetSRID(geometry, srid)`. 
     8Nous avons déjà recontrer des projections, lorsque nous avons charger les données de la ville de Ney York .Rappelez-vous qu'elles utilisaient le SRID 26918. Parfois, vous aurez malgré tout besoin de transformer et de reprojeter vos données d'un systÚme de projection à un autre, en utilisant la fonction  :command:`ST_Transform(geometry, srid)`. Pour manipuler les identifiant de systÚmes de références spatiales à partir d'une géométrie, PostGIS fournit les fonctions :command:`ST_SRID(geometry)` et :command:`ST_SetSRID(geometry, srid)`. 
    99 
    1010Nous pouvons vérifier le SRID de nos données avec la commande :command:`ST_SRID` : 
     
    1818  26918 
    1919   
    20 Et quelle est la définition du "26918" ? Comme nous l'avons vu lors de la partie ":ref:`chargement des données  <loading_data>`", la définition se trouve dans la table ``spatial_ref_sys``. En fait, **deux** définitions sont présentes. La définition au fromat :term:`WKT` dans la colonne ``srtext`` et il y a aussu une seconde définition correspondant au  
     20Et quelle est la définition du "26918" ? Comme nous l'avons vu lors de la partie ":ref:`chargement des données`", la définition se trouve dans la table ``spatial_ref_sys``. En fait, **deux** définitions sont présentes. La définition au format :term:`WKT` dans la colonne ``srtext`` 
     21 
    2122.. code-block:: sql 
    2223 
     
    3334  +proj=utm +zone=18 +ellps=GRS80 +datum=NAD83 +units=m +no_defs  
    3435   
    35 En pratique, à les deux colonnes ``srtext`` et ``proj4text`` sont importantes : la colonne ``srtext`` est utilisée par les applications externes comme `GeoServer <http://geoserver.org>`_, uDig <udig.refractions.net>`_, `FME <http://www.safe.com/>`_  et les autres alors que la colonne ``proj4text`` est principalement utilisée en interne. 
     36En pratique, les deux colonnes ``srtext`` et ``proj4text`` sont importantes : la colonne ``srtext`` est utilisée par les applications externes comme `GeoServer <http://geoserver.org>`_, uDig <udig.refractions.net>`_, `FME <http://www.safe.com/>`_  et autres, alors que la colonne ``proj4text`` est principalement utilisée par PostGIS en interne. 
    3637 
    3738Comparaison de données 
    3839---------------------- 
    3940 
    40 Combiné, une coordonnée et un SRID définissent une position sur le globe. Sans le SRID, une coordonnée est juste une notion abstraite. Un systÚme de coordonnées "cartésiennes" est définit comme un systÚme de coordonnées "plat" sur la surface de la Terre. Puisque les fonctions de PostGIS utilisent cette surface plane, les opérations de comparaison nécessitent que l'ensemble des objets géométriques soient représenté dans le même systÚme, ayant le même SRID. 
     41Combinés, une coordonnée et un SRID définissent une position sur le globe. Sans le SRID, une coordonnée est juste une notion abstraite. Un systÚme de coordonnées "cartésiennes" est définit comme un systÚme de coordonnées "plat" sur la surface de la Terre. Puisque les fonctions de PostGIS utilisent cette surface plane, les opérations de comparaison nécessitent que l'ensemble des objets géométriques soient représentés dans le même systÚme, ayant le même SRID. 
    4142 
    42 Si vous utilisé des géométries avec différents SRID vous obtiendrez une erreur du genre : 
     43Si vous utilisé des géométries avec différents SRID vous obtiendrez une erreur comme celle-ci : 
    4344 
    4445.. code-block:: sql 
     
    5758.. note:: 
    5859 
    59    Faites attention de pas utiliser la transformation à la volée à l'aide de :command:`ST_Transform` trpop souvent. Les indexes spatiaux sont construits en utilisant le SRID inclu dans les géométries. Si la comparaison est faite avec un SRID différent, les indexes spatiaux ne seront pas (la plupart du temps) utilisés. Il est reconnu qu'il vaut mieux choisir **un SRID** pour toutes les tables de votre base de données. N'utilisez la fonction de tranformation que lorsque vous lisez ou écrivez les données depuis une applications externe. 
     60   Faites attention de pas utiliser la transformation à la volée à l'aide de :command:`ST_Transform` trop souvent. Les indexes spatiaux sont construits en utilisant le SRID inclu dans les géométries. Si la comparaison est faite avec un SRID différent, les indexes spatiaux ne seront pas (la plupart du temps) utilisés. Il est reconnu qu'il vaut mieux choisir **un SRID** pour toutes les tables de votre base de données. N'utilisez la fonction de tranformation que lorsque vous lisez ou écrivez les données depuis une application externe. 
    6061 
    6162 
     
    6364----------------------- 
    6465 
    65 Si vous retournez à la définition au format proj4 du SRID 26918, vous pouvez voir que notre projectioin actuelle est de type UTM zone 18 (Universal Transvers Mercator), avec comme unité de mesure le mÚtre. 
     66Si vous retournez à la définition au format proj4 du SRID 26918, vous pouvez voir que notre projectioin actuelle est de type UTM zone 18 (Universal Transvers Mercator), avec le mÚtre comme unité de mesure. 
    6667 
    6768:: 
     
    6970   +proj=utm +zone=18 +ellps=GRS80 +datum=NAD83 +units=m +no_defs  
    7071 
    71 Essayons de convertir certaines données de notre systÚme de projection dans un systÚme de coordonnées géographiques, aussi connu comme "longitude/latitude". 
     72Essayons de convertir certaines données de notre systÚme de projection dans un systÚme de coordonnées géographiques connu comme "longitude/latitude". 
    7273 
    73 Pour convertir les données d'un SRID à l'autre, nous devons dans un premier temps vérifier que nos géométries ont un SRID valide. une fois que nous avons vérifié ceci, nous devons ensuite trouver le SRID dans le lequel nous souhaitons re-projeter. En d'autre terme, quel est le SRID des coordonnées géographiques ? 
     74Pour convertir les données d'un SRID à l'autre, nous devons dans un premier temps vérifier que nos géométries ont un SRID valide. une fois que nous avons vérifié cela, nous devons ensuite trouver le SRID dans le lequel nous souhaitons re-projeter. En d'autre terme, quel est le SRID des coordonnées géographiques ? 
    7475 
    7576Le SRID le plus connu pour les coordonnées géographiques est le 4326, qui correspond au couple "longitude/latitude sur la sphéroïde WGS84". Vous pouvez voir sa définition sur le site spatialreference.org. 
     
    105106  POINT(-74.0106714688735 40.7071048155841) 
    106107 
    107 Si vous chargez les données ou crééez une nouvelle géométrie sans spécifier un SRID, la valeur du SRID prendra alors la valeur -1. Rapellez-vous que dans les :ref:`geometries`, lorsque nous avons créé nos tables géométriques nous n'avions pas spécifié un SRID. Si nous interrogeons la base, nous devons nous attendre à ce que toutes les tables préfixées par ``nyc_`` aient le SRID 26918, alors que la table ``geometries`` aura la valeur -1 par défaut. 
     108Si vous chargez les données ou créez une nouvelle géométrie sans spécifier de SRID, la valeur du SRID prendra alors la valeur -1. Rapellez-vous que dans les :ref:`geometries`, lorsque nous avons créé nos tables géométriques nous n'avions pas spécifié un SRID. Si nous interrogeons la base, nous devons nous attendre à ce que toutes les tables préfixées par ``nyc_`` aient le SRID 26918, alors que la table ``geometries`` aura la valeur -1 par défaut. 
    108109 
    109110Pour visualiser la table d'assignation des SRID, interroger la table ``geometry_columns`` de la base de données. 
     
    125126 
    126127   
    127 Neanmoins, si vous connaissez quel est le SRID de vos données, vous pouvez l'affecter par la suite, en utilisant la fonction :command:`ST_SetSRID` sur les géométries. Ensuite vous pourrez les tranformer dans d'autres systÚmes de projections. 
     128Néanmoins, si vous connaissez le SRID de vos données, vous pouvez l'affecter par la suite en utilisant la fonction :command:`ST_SetSRID` sur les géométries. Ensuite vous pourrez les tranformer dans d'autres systÚmes de projections. 
    128129 
    129130.. code-block:: sql 
  • trunk/workshop-foss4g/projection_exercises.rst

    r30 r47  
    11.. _projection_exercises: 
    22 
    3 Partie 16 : Exercices de projection 
    4 =================================== 
     3Partie 16 : Exercices sur les projections 
     4========================================= 
    55 
    6 Voici un  rappel de certaines fonctions que nous avons vu. Astuce : elles devraient être utiles pour les exercices ! 
     6Voici un rappel de certaines fonctions que nous avons vu. Elles seront utiles pour les exercices ! 
    77      
    8 * :command:`sum(expression)` agrégation qui retourn la somme d'un esemble de valeurs 
     8* :command:`sum(expression)` agrégation qui retourne la somme d'un ensemble de valeurs 
    99* :command:`ST_Length(linestring)` retourne la longueur d'une ligne 
    1010* :command:`ST_SRID(geometry, srid)` retourne le SRID d'une géométrie 
    11 * :command:`ST_Transform(geometry, srid)` re-projette des géométries dans un autre systÚme de références spatiales 
     11* :command:`ST_Transform(geometry, srid)` reprojette des géométries dans un autre systÚme de références spatiales 
    1212* :command:`ST_GeomFromText(text)` retourne un objet ``geometry`` 
    1313* :command:`ST_AsText(geometry)` retourne le WKT (``text``) 
     
    1919* http://prj2epsg.org 
    2020 
    21 Et les tables qui sont disponibles : 
     21Et les tables disponibles : 
    2222 
    2323 * ``nyc_census_blocks``  
     
    100100   .. note:: 
    101101    
    102      La différence entre les mesure en UTM 18 et en the Stateplane Long Island est de (10421993 - 10418904)/10418904, soit 0.02%. Calculé sur la sphéroïde en utilissant en :ref:`geography` le total des longueurs des route est 10421999, qui est proche de la valeur dans l'autre systÚme de projection (Stateplane Long Island) est précisément calibré pour une petite zone géographique (la ville de New York) alors que le systÚme UTM 18 doit fournir un résultat raisonable pour une zone régionale plus large. 
     102     La différence entre les mesure en UTM 18 et en Stateplane Long Island est de (10421993 - 10418904)/10418904, soit 0.02%. Calculé sur la sphéroïde en utilissant en :ref:`geography`, le total des longueurs des route est 10421999, ce qui est proche de la valeur dans l'autre systÚme de projection (Stateplane Long Island). Ce dernier est précisément calibré pour une petite zone géographique (la ville de New York) alors que le systÚme UTM 18 doit fournir un résultat raisonable pour une zone régionale beaucoup plus large. 
    103103      
    104104 * **"Quelle est la représentation KML du point de la station de métris 'Broad St' ?"** 
     
    114114     <Point><coordinates>-74.010671468873468,40.707104815584088</coordinates></Point> 
    115115      
    116 Hé ! les coordonnées sont géographiques bien que nous n'ayons pas fait appÚle à la fonction  :command:`ST_Transform`, pourquoi ? Parce que le standard KML spécifit que toutes les coordonnées *doivent* être en géographiques (en fait, dans le systÚme EPSG:4326), donc la fonction :command:`ST_AsKML` réalise la transformation automatiquement. 
     116Hé ! les coordonnées sont géographiques bien que nous n'ayons pas fait appel à la fonction  :command:`ST_Transform`, mais pourquoi ? Parce que le standard KML spécifie que toutes les coordonnées *doivent* être géographiques (en fait, dans le systÚme EPSG:4326), donc la fonction :command:`ST_AsKML` réalise la transformation automatiquement. 
  • trunk/workshop-foss4g/spatial_relationships.rst

    r38 r47  
    44================================= 
    55 
    6 Jusqu'à maintenant nous avons utilisé uniquement des fonctions qui permettent de mesurer (:command:`ST_Area`, :command:`ST_Length`), de sérialiser (:command:`ST_GeomFromText`) ou désérialiser (:command:`ST_AsGML`) des géométries. Ces fonctions sont toutes utilisées sur une géométrie à la fois. 
     6Jusqu'à présent, nous avons utilisé uniquement des fonctions qui permettent de mesurer (:command:`ST_Area`, :command:`ST_Length`), de sérialiser (:command:`ST_GeomFromText`) ou désérialiser (:command:`ST_AsGML`) des géométries. Ces fonctions sont toutes utilisées sur une géométrie à la fois. 
    77 
    88Les base de données spatiales sont puissantes car elle ne se contentent pas de stocker les géométries, elle peuvent aussi vérifier les *relations entre les géométries*. 
     
    1010Pour les questions comme "Quel est le plus proche garage à vélo prêt du parc ?" ou "Ou est l'intersection du métro avec telle rue ?", nous devrons comparer les géométries représentant les garage à vélo, les rues et les lignes de métro. 
    1111 
    12 Le standard de l'OGC définit l'ensemble suivant de fonctions pour comparer les géométries. 
     12Le standard de l'OGC définit l'ensemble de fonctions suivant pour comparer les géométries. 
    1313 
    1414ST_Equals 
     
    7171   :align: center 
    7272 
    73 Pour les comparaisons de couples de types multipoint/polygon, multipoint/linestring, linestring/linestring, linestring/polygon, et linestring/multipolygon, :command:`ST_Crosses(geometry A, geometry B)` retourne t (TRUE) si les résultats de l'intersection est à l'intérieur des deux géométries. 
     73Pour les comparaisons de couples de types multipoint/polygon, multipoint/linestring, linestring/linestring, linestring/polygon, et linestring/multipolygon, :command:`ST_Crosses(geometry A, geometry B)` retourne t (TRUE) si les résultats de l'intersection sont à l'intérieur des deux géométries. 
    7474 
    7575.. figure:: ./spatial_relationships/st_overlaps.png 
     
    180180`ST_Intersects(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Intersects.html>`_ : retourne TRUE si les géométries s'intersectent - (ont un espace en commun) et FALSE si elles n'en ont pas (elles sont disjointes).  
    181181 
    182 `ST_Overlaps(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Overlaps.html>`_ : retourne TRUE si les géométries ont un espace en commun, sont de la même dimension, mais ne sont pas complÚtement contenu l'une dans l'autre. 
     182`ST_Overlaps(geometry A, geometry B) <http://postgis.org/docs/ST_Overlaps.html>`_ : retourne TRUE si les géométries ont un espace en commun, sont de la même dimension, mais ne sont pas complÚtement contenues l'une dans l'autre. 
    183183 
    184184`ST_Touches(geometry A, geometry B)  <http://postgis.org/docs/ST_Touches.html>`_ : retourne TRUE si les géométries ont au moins un point en commun, mais leur intérieurs ne s'intersectent pas. 
  • trunk/workshop-foss4g/spatial_relationships_exercises.rst

    r39 r47  
    9191   
    9292 
    93  * **"Approximativement combien de personnes vivent dans (ou dans une zone de 50 meters autour) Atlantic Commons ?"** 
     93 * **"Approximativement combien de personnes vivent dans (ou dans une zone de 50 metres autour d') Atlantic Commons ?"** 
    9494  
    9595   .. code-block:: sql 
Note: See TracChangeset for help on using the changeset viewer.