Bienvenue sur PostGIS.fr

Bienvenue sur PostGIS.fr , le site de la communauté des utilisateurs francophones de PostGIS.

PostGIS ajoute le support d'objets géographique à la base de données PostgreSQL. En effet, PostGIS "spatialise" le serverur PostgreSQL, ce qui permet de l'utiliser comme une base de données SIG.

Maintenu à jour, en fonction de nos disponibilités et des diverses sorties des outils que nous testons, nous vous proposons l'ensemble de nos travaux publiés en langue française.

Changeset 50


Ignore:
Timestamp:
27/09/2011 22:46:45 (6 years ago)
Author:
nbozon
Message:

Some more typos corrected -

Location:
trunk/workshop-foss4g
Files:
4 edited

Legend:

Unmodified
Added
Removed
  • trunk/workshop-foss4g/geometry_returning.rst

    r36 r50  
    11.. _geometry_returning: 
    22 
    3 Partie 18 : fonction de construction de géométries 
    4 ================================================== 
     3Partie 18 : Fonctions de construction de géométries 
     4==================================================== 
    55 
    6 Toute les fonctions que nous avons vu jusqu'à présent traitent les géométries "comme elles sont" est retournent  
     6Toute les fonctions que nous avons vu jusqu'à présent traitent les géométries "comme elles sont" et retournent:  
    77  
    8 * une analise des objets (:command:`ST_Length(geometry)`, :command:`ST_Area(geometry)`),  
     8* une analyse des objets (:command:`ST_Length(geometry)`, :command:`ST_Area(geometry)`),  
    99* une sérialisation des objets (:command:`ST_AsText(geometry)`, :command:`ST_AsGML(geometry)`),  
    1010* une partie de l'objet (:command:`ST_RingN(geometry,n)`) ou 
    11 * un resultat vrai/faux (:command:`ST_Contains(geometry,geometry)`, :command:`ST_Intersects(geometry,geometry)`). 
     11* un résultat vrai/faux (:command:`ST_Contains(geometry,geometry)`, :command:`ST_Intersects(geometry,geometry)`). 
    1212 
    13 Les "fonctions de construction de géométries" prennent des géométries en entrée et retourne de nousvelles formes. 
     13Les "fonctions de construction de géométries" prennent des géométries en entrée et retourne de nouvelles formes. 
    1414 
    1515 
  • trunk/workshop-foss4g/joins_advanced.rst

    r1 r50  
    11.. _joins_advanced: 
    22 
    3 Section 19: More Spatial Joins 
    4 ============================== 
     3Section 19: Plus de jointures spatiales 
     4======================================= 
    55 
    66In the last section we saw the :command:`ST_Centroid(geometry)` and :command:`ST_Union([geometry])` functions, and some simple examples. In this section we will do some more elaborate things with them. 
  • trunk/workshop-foss4g/tuning.rst

    r34 r50  
    11.. _tuning: 
    22 
    3 Partie 21 : paramétrer PostgreSQL pour le spatial 
     3Partie 21 : Paramétrer PostgreSQL pour le spatial 
    44================================================= 
    55 
    66PostgreSQL est une base de données trÚs versatile, capable de tourner dans des environnements ayant des ressources trÚs limités et partageant ces ressources avec un grand nombre d'autres applications. Afin d'assurer qu'il tournera convenablement dans ces environnements, la configuration par défaut est trÚs peu consomatrice de ressource mais terriblement innadapaté pour des bases de données hautes-performances en production. Ajoutez à cela le fait que les base de données spatiales ont différent type d'utilisation, et que les données sont généralement plus grandes que les autres types de données, vous en arriverez à la conclusion que les parÚtres par défaut ne sont pas approprié pour notre utilisasion. 
    77 
    8 Tout ces paramÚtres de configuration peuvent être édité dans le fichier de configuration de la base de données : :file:`C:\\Documents and Settings\\%USER\\.opengeo\\pgdata\\%USER`.  Le contenu du fichier est du texte et il peut donc être ouvert avec l'outils d'édition de fichiers de votre choix (Notepad par exemple). Les modifications apportées à ce fichier ne seront effectives que lors du redémarrage du serveur. 
     8Tout ces paramÚtres de configuration peuvent être édités dans le fichier de configuration de la base de données : :file:`C:\\Documents and Settings\\%USER\\.opengeo\\pgdata\\%USER`.  Le contenu du fichier est du texte et il peut donc être ouvert avec l'outils d'édition de fichiers de votre choix (Notepad par exemple). Les modifications apportées à ce fichier ne seront effectives que lors du redémarrage du serveur. 
    99 
    1010.. image:: ./tuning/conf01.png 
     
    7979Cette valeur définit le nombre maximum de segements des journaux (typiquement 16MB) qui doit être remplit entre chaque point de reprises WAL. Un point de reprise WAL est une partie d'une séquence de transactions pour lequel on garanti que les fichiers de données ont été mis à jour avec toutes les requêtes précédent ce point. À ce moment-là toutes les pages sont punaisées sur le disque et les point de reprises sont écrit dans le fichier de journal. Cela permet au precessus de reprise aprÚs défaillance de trouver les dernierspoints de reprises et applique toute les lignes suivantes pour récupérer l'état des données avant la défaillance. 
    8080 
    81 Ã‰tant donnée que les point de reprises nécessitent un punaisage de toutes le pages ayant été modifiée sur le disques, cela va créer une charge d'entrées/sorties significative. Le même arguement que précédemment s'applique ici, les données spatiales sont assez grandes pour contrebalancer l'optimisation de données non spatiales. Augmenter cette valeur limitera le nombre de points de reprise, mais impliquera un plus redémarrage en cas de défaillance. 
     81Étant donnée que les point de reprises nécessitent un punaisage de toutes le pages ayant été modifiée sur le disque, cela va créer une charge d'entrées/sorties significative. Le même arguement que précédemment s'applique ici, les données spatiales sont assez grandes pour contrebalancer l'optimisation de données non spatiales. Augmenter cette valeur limitera le nombre de points de reprise, mais impliquera un plus redémarrage en cas de défaillance. 
    8282 
    8383  *Valeur par défaut* : 3 
  • trunk/workshop-foss4g/validity.rst

    r36 r50  
    11.. _validity: 
    22 
    3 Partie 20 : validité 
     3Partie 20 : Validité 
    44==================== 
    55 
    6 Dans 90% des cas la réponse à question "pourquoi mes requêtes me renvoit un message d'erreur du type 'TopologyException' error"" est : "un ou plusieurs des arguments passés sont invalides". Ce qui nous conduit à nous demander : que signifie invalide et pourquoi est-ce important ? 
     6Dans 90% des cas la réponse à la question "pourquoi mes requêtes me renvoit un message d'erreur du type 'TopologyException' error"" est : "un ou plusieurs des arguments passés sont invalides". Ce qui nous conduit à nous demander : que signifie invalide et pourquoi est-ce important ? 
    77 
    8 Qu'est-ce que la validité 
    9 ------------------------- 
     8Qu'est-ce que la validité ? 
     9--------------------------- 
    1010 
    1111La validité est surtout importante pour les polygones, qui définissent des aires et requiÚrent une bonne structuration. Les lignes sont vraiment simples et ne peuvent pas être invalides ainsi que les points. 
     
    2222La raison pour laquelle ces rÚgles sont importants est que les algorythmes de calcul dépendent de cette structuration consistante des arguments. Il est possible de construire des algorythmes qui n'utilise pas cette structuration, mais ces fonctions tendents à être trÚs lentes, étant donné que la premiÚre étape consistera à "analyser et construire  des strcuture à l'intérieur des données". 
    2323 
    24 Voici un exemple de pourquoi cette structuration est importante. Ce polygon n'est pas valide : 
     24Voici un exemple de pourquoi cette structuration est importante. Ce polygone n'est pas valide : 
    2525 
    2626:: 
     
    4949 
    5050 
    51 Détecté la validité 
    52 ------------------- 
     51Détecter la validité 
     52-------------------- 
    5353 
    5454Dans l'exemple précédent nous avions un polygone que nous **savions** non-valide. Comment déterminer les géométries non valides dans une tables d'un million d'enregistrements ? Avec la fonction :command:`ST_IsValid(geometry)`. Utilisé avec notre polygone précédent, nous abtenons rapidement la réponse : 
Note: See TracChangeset for help on using the changeset viewer.