Bienvenue sur PostGIS.fr

Bienvenue sur PostGIS.fr , le site de la communauté des utilisateurs francophones de PostGIS.

PostGIS ajoute le support d'objets géographique à la base de données PostgreSQL. En effet, PostGIS "spatialise" le serverur PostgreSQL, ce qui permet de l'utiliser comme une base de données SIG.

Maintenu à jour, en fonction de nos disponibilités et des diverses sorties des outils que nous testons, nous vous proposons l'ensemble de nos travaux publiés en langue française.


Ignore:
Timestamp:
01/04/2012 21:39:01 (8 years ago)
Author:
djay
Message:

Add chapter 4

File:
1 edited

Legend:

Unmodified
Added
Removed
  • trunk/workshop-routing-foss4g/chapters/osm2pgrouting.rst

    r63 r69  
    11============================================================================================================== 
    2 osm2pgrouting Import Tool 
     2Outils d'import osm2pgrouting 
    33============================================================================================================== 
    44 
    5 **osm2pgrouting** is a command line tool that makes it very easy to import OpenStreetMap data into a pgRouting database. It builds the routing network topology automatically and creates tables for feature types and road classes. osm2pgrouting was primarily written by Daniel Wendt and is currently hosted on the pgRouting project site: http://www.pgrouting.org/docs/tools/osm2pgrouting.html 
     5**osm2pgrouting** est un outils en ligne de commande qui rend simple l'importation de données OpenStreetMap dans une base de données pgRouting. Il contruit le réseau routier automatiquement et crée les tables pour les types de données et les classes de routes. osm2pgrouting a été écrit initialement par Daniel Wendt et est maintenant disponible sur le site du projet pgRouting : http://www.pgrouting.org/docs/tools/osm2pgrouting.html 
    66 
    77.. note:: 
    88 
    9         There are some limitations, especially regarding the network size. The current version of osm2pgrouting needs to load all data into memory, which makes it fast but also requires a lot or memory for large datasets. An alternative tool to osm2pgrouting without the network size limitation is **osm2po** (http://osm2po.de). It's available under "Freeware License". 
     9        Il y a quelques limitations, particuliÚrement par rapport à la taille du réseay. La version actuelle nécessite le chargement en mémoire de l'ensemble des données, ce qui le rend rapide mais consome aussi beaucoup de mémoire pour les gros enesemble d'objets. Un outils alternatif n'ayant pas de limitation sur la taille du réseauest **osm2po** (http://osm2po.de). Il est disponible sous licence "Freeware License". 
    1010         
    1111 
    12 Raw OpenStreetMap data contains much more features and information than need for routing. Also the format is not suitable for pgRouting out-of-the-box. An ``.osm`` XML file consists of three major feature types: 
     12Les données brutres d'OpenStreetMap contiennent bien plus d'éléments et d'informations qu'il est nécessaire pour du routage. Ainsi le format n'est pas utilisable tel-quel avec pgRouting. Un fichier XML ``.osm`` contient trois types de données majeurs : 
    1313 
    14 * nodes 
    15 * ways 
     14* noeuds 
     15* chemins 
    1616* relations 
    1717 
    18 The data of sampledata.osm for example looks like this: 
     18Les données de sampledata.osm par exemple ressemble à ce qui suit : 
    1919 
    2020.. literalinclude:: code/osm_sample.osm 
    2121        :language: xml 
    2222 
    23 Detailed description of all possible OpenStretMap types and classes can be found here: http://wiki.openstreetmap.org/index.php/Map_features. 
     23Une description détaillée de tout les types et classes possibles d'OpenStreetMap peuvent-être trouvé ici : http://wiki.openstreetmap.org/index.php/Map_features. 
    2424 
    25 When using osm2pgrouting, we take only nodes and ways of types and classes specified in ``mapconfig.xml`` file that will be imported into the routing database: 
     25Lorsuqe vous utilisez osm2pgrouting, nous devons conserver uniquement les noeuds et les chemin ayant pour types et classes celles stipulée dans le fichier ``mapconfig.xml`` qui seront improtés dans notre base de données routing : 
    2626 
    2727.. literalinclude:: code/mapconfig_sample.xml 
    2828        :language: xml 
    2929 
    30 The default ``mapconfig.xml`` is installed in ``/usr/share/osm2pgrouting/``. 
     30Le fichier ``mapconfig.xml``par défaut est installé dans le répertoire : ``/usr/share/osm2pgrouting/``. 
    3131 
    3232 
    3333------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
    34 Create routing database 
     34Création de la base de données routing 
    3535------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
    3636 
    37 Before we can run osm2pgrouting we have to create a database and load PostGIS and pgRouting functions into this database.  
    38 If you have installed the template databases as described in the previous chapter, creating a pgRouting-ready database is done with a single command. Open a terminal window and run: 
     37Avant de lancer osm2pgrouting nous devons créer la base de données et y charger les fonctionalités de PostGIS et pgRouting . 
     38Si vous avez installé le modÚle de base de données comme décrit dans le chapitre précédent, créer une base de données prête à utiliser pgRouting est fait par une simple commande. Ouvrez une fenêtre de terminal et utiliser la commande suivante :  
    3939 
    4040.. code-block:: bash 
     
    4242        createdb -U postgres -T template_routing routing 
    4343         
    44 ... and you're done. 
     44... vous avez terminé. 
    4545 
    46 Alternativly you can use **PgAdmin III** and SQL commands. Start PgAdmin III (available on the LiveDVD), connect to any database and open the SQL Editor and then run the following SQL command: 
     46Une alternative consiste à  utiliser l'outil **PgAdmin III** et des requêtes SQL. Démarrez  PgAdmin III (disponible sur le LiveDVD), connectez vous à une base de données eyt ouvrez l'éditeur de requêtes afin d'y saisir les requêtes SQL suivantes : 
    4747 
    4848.. code-block:: sql 
    4949 
    50         -- create routing database 
     50        -- Créationde la base routing 
    5151        CREATE DATABASE "routing" TEMPLATE "template_routing"; 
    5252 
    5353 
    54 Otherwise you need to manually load several files into your database. See :ref:`previous chapter <installation_load_functions>`. 
     54Sinon, vous devez manuellement charger différents fichier dans la base de données. Voir : :ref:`previous chapter <installation_load_functions>`. 
    5555 
    5656         
    5757------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
    58 Run osm2pgrouting 
     58Utiliser osm2pgrouting 
    5959------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
    6060 
    61 The next step is to run ``osm2pgrouting`` converter, which is a command line tool, so you need to open a terminal window. 
     61La prochaine étape c'est de lancer l'outil ``osm2pgrouting``, qui est un outil en ligne de commande, donc vous devrez l'utiliser depuis une fenêtre de terminal. 
    6262 
    63 We take the default ``mapconfig.xml`` configuration file and the ``routing`` database we created before. Furthermore we take ``~/Desktop/pgrouting-workshop/data/sampledata.osm`` as raw data. This file contains only OSM data from downtown Denver to speed up  data processing time. 
     63Nous prendrons par défaut le fichier de configuration ``mapconfig.xml`` et la base de données ``routing`` que nous avons créer précédemment. De plus nous prendrons le fichier ``~/Desktop/pgrouting-workshop/data/sampledata.osm`` comme données brutes. Ce fichier contient seulement les données OSM du centre ville de Denver afin d'accélérer le processus de chargement des données. 
    6464 
    65 The workshop data is available as compressed file, which needs to be extracted first either using file manager or with this command: 
     65Les données sont disponibles au format compressé, qui doit donc être décompressé soit en utlisant un navigateur de fichier soit en utilisant la commande suivante : 
    6666 
    6767.. code-block:: bash 
     
    7070        tar -xvzf data.tar.gz 
    7171 
    72 Then run the converter: 
     72Lancer ensuite l'outil : 
    7373         
    7474.. code-block:: bash 
     
    8080                                  -clean 
    8181                                         
    82 List of all possible parameters: 
     82List des paramÚtres possible : 
    8383 
    8484.. list-table:: 
    8585   :widths: 15 15 60 10 
    8686 
    87    * - **Parameter** 
    88      - **Value** 
    89      - **Description** 
    90      - **Required** 
     87   * - **ParamÚtre** 
     88     - **Valeur** 
     89     - **Déscription** 
     90     - **Requis** 
    9191   * - -file 
    92      - <file> 
    93      - name of your osm xml file 
     92     - <fichier> 
     93     - le nom du fichier XML .osm 
    9494     - yes 
    9595   * - -dbname 
    96      - <dbname> 
    97      - name of your database 
     96     - <nom_de_base> 
     97     - le nom de votre base de données 
    9898     - yes 
    9999   * - -user 
    100      - <user> 
    101      - name of the user, which have write access to the database 
     100     - <utilisateur> 
     101     - le nom de l'utilisateur, qui a le droit d'accÚs en écriture sur la base de données 
    102102     - yes 
    103103   * - -conf 
    104      - <file> 
    105      - name of your configuration xml file 
     104     - <fichier> 
     105     - le nom du fichier XML de configuration 
    106106     - yes 
    107107   * - -host 
    108      - <host> 
    109      - host of your postgresql database (default: 127.0.0.1) 
     108     - <hÃŽte> 
     109     - l'hÃŽte de votre base de données postgresql (par défaut : 127.0.0.1) 
    110110     - no 
    111111   * - -port 
    112112     - <port> 
    113      - port of your database (default: 5432) 
     113     - le numéro de port de votre serveur de base de données(par défaut: 5432) 
    114114     - no 
    115115   * - -passwd 
    116      - <passwd> 
    117      - password for database access 
     116     - <mot_de_passe> 
     117     - le mot de passe pour se connecter à la base de données 
    118118     - no 
    119119   * - -clean 
    120120     -  
    121      - drop peviously created tables 
     121     - Suprrimer les tables précédemment créées 
    122122     - no 
    123123 
    124124.. note:: 
    125125 
    126         If you get permission denied error for postgres users you can set connection method to ``trust`` in ``/etc/postgresql/8.4/main/pg_hba.conf`` and restart PostgreSQL server with ``sudo service postgresql-8.4 restart``. 
     126        Si vous obtenez un message d'erreur relatif aux droits de l'utilisateur postgres, vous pouvez définir la méthode comme ``trust`` dans le fichier  ``/etc/postgresql/8.4/main/pg_hba.conf`` et redémarrer le serveur PostgreSQL avec la commande ``sudo service postgresql-8.4 restart``. 
    127127 
    128128 
    129 Depending on the size of your network the calculation and import may take a while. After it's finished connect to your database and check the tables that should have been created: 
     129Suivant la taille de votre réseau le temps de cacul et d'importation de données peut être long. Une fois terminé, connectez à votre base de données et vérifiez les tables qui aurait du être créées : 
    130130 
    131 .. rubric:: Run: ``psql -U postgres -d routing -c "\d"``         
     131.. rubric:: Lancer: ``psql -U postgres -d routing -c "\d"``      
    132132 
    133 If everything went well the result should look like this: 
     133Si tout se passe bien, le résultat devrait ressembler à ceci : 
    134134         
    135135.. code-block:: sql 
Note: See TracChangeset for help on using the changeset viewer.